Conseil ayurvédique pour septembre





À la fin de l'été, en raison des températures élevées et de l'agni donc plutôt faible, l'élément feu avec des acides s'est accumulé dans le corps.


Une augmentation de Pitta se manifeste par des plaintes telles que la diarrhée, les bouffées de chaleur, les impuretés de la peau et les "émotions chaudes" telles que la colère, l'impatience, la jalousie et la colère.

Pour rappel, toutes les mesures de refroidissement sont désormais bonnes car elles apaisent et équilibrent Pitta.


Tout ce qui est chauffé en plus, comme le sel, l'huile, l'ail, les épices chaudes, la viande rouge et les thés épicés, ne doit être utilisé qu'avec parcimonie. En revanche, les saveurs "sucré, acidulé et amer" réduisent Pitta.


Vous devez également éviter les sports en sueur avec de gros efforts. La natation, en revanche, s'offre à elle-même ainsi que des formes de yoga rafraîchissantes telles que le yinyoga.


Porter des bijoux en perles et marcher au clair de lune ont également un effet rafraîchissant. Porter également les couleurs turquoise, bleu, vert et blanc est désormais idéal.


L'huile de coco ayant des propriétés rafraîchissantes, c'est l'huile idéale pour l'été aussi bien pour la cuisine que pour les massages. Frottez la plante de vos pieds avec de l'huile de noix de coco avant d'aller au lit ou, si votre tête est chaude, le cuir chevelu.


La vitamine C sous forme de la plante célèbre d'amla a également un très fort effet équilibrant pour Pitta et est donc le complément alimentaire ayurvédique idéal maintenant et comme prévention contre le rhume et les maladies infectieuses.

159 vues

Posts récents