COURS D'ESSAI YOGA VISION ATELIERS COURS/TARIFS FORMATION BLOG COMMUNAUTE CONTACT


Guérir de l’état de stress post-traumatique grâce au yoga

Date : 10 septembre 2016

Enseigner le yoga aux vétérans de la guerre du Vietnam pour leur permettre de guérir de leurs syndromes de stress post traumatiques (SSPT), voilà la mission qu’Helen Cushing, enseignante de yoga, mène depuis 2004 à Hobart en Tasmanie, un état australien situé sur une île. Subventionné par l’état australien jusqu’en 2014, ce cours de yoga continue aujourd’hui à être offert aux différents vétérans de guerre. "Et ils sont nombreux", souligne Helen, "car là où les Etats-Unis s’engagent dans des conflits, les Australiens suivent.

Contactée via Skype le 23 juin dernier, alors qu’Helen offrait un atelier sur ce thème à Vienne, elle a bien voulu répondre à quelques-unes de mes questions. Mille mercis à elle.

Interview avec Helen Cushing sur le sujet, pionnière dans l’enseignement du trauma yoga en Australie. Auteur du livre Hope.

Mila : Comment avez-vous commencé à enseigner le yoga aux vétérans du Vietnam ?

Helen Cushing : Je n’ai jamais cherché à l’enseigner. Tout a commencé en 2004. Un jour, ma professeur de yoga qui dispensait ce cours depuis 1992, m’a proposé de prendre le relais, car elle souffrait de cancer. Dans le passé, j’avais été journaliste pigiste pour la presse écrite et la télévision. J’ai dû me former sur le tas.

Mila : En Australie, le gouvernement finance des cours de yoga ?

Helen Cushing : oui, en fait, c’est le ministère des anciens combattants qui les prend en charge, en coordination avec des psychologues, spécialisés dans les SSPT. Le yoga a commencé à être utilisé pour soulager ces différents troubles, au moment où les psychiatres ont posé un mot pour décrire l’état dans lequel se trouvaient les gens qui avaient vécu de graves traumatismes, comme une guerre, un abus sexuel, ou tout autre événement violent, comme c’est le cas aujourd’hui avec les attentats en France.

Mila : Pouvez-vous décrire ces symptômes ?

Helen Cushing : bien sûr, il y a l’aspect psychologique. Coupée du présent, les victimes vivent sans cesse dans le passé et bien souvent, elles sont dépassées par les émotions de peur et de colère qu’elles ressentent. Elles en sont comme prisonnières, ce qui les amènent bien souvent à réagir trop face à des événements où d’autres ne se seraient pas sentis affectés. Mais, avant tout, leur système nerveux souffre d’un grand déséquilibre. Le système nerveux sympathique, qui est un accélérateur de tout l’organisme, prend le pas sur le parasympathique, qui lui le ralentit. Voilà pourquoi, les personnes atteintes de ce trouble souffrent souvent entre autres d’hypertension, d’hyperventilation, d’insomnies et autres troubles, notamment musculaires. Ce stress s’inscrit dans la durée, et empêche les gens de mener une vie normale. Beaucoup sombre dans l’alcoolisme, la drogue, leur vie affective et familiale sont pour beaucoup complètement détruites, finalement, ils se retrouvent très isolées.

Mila : comment le yoga peut-il guérir ces différents troubles ?

Helen Cushing : le yoga s’avère très puissant pour détendre le système nerveux. Grâce au pranayama, les personnes commencent à mieux respirer, leur diaphragme se relâche. Avec les asanas, le corps se détend. Je viens de la lignée Satyananda et j’utilise beaucoup le yoga Nidra, axé sur la relaxation. Grâce à la méditation, ils apprennent à devenir témoin de leurs émotions et au fur et à mesure, ils ne réagissent plus de façon disproportionnée. Peu à peu, ils se sentent mieux et reprennent un style de vie plus sain. Souvent quand ils arrivent à mon cours, ils prennent des anxiolytiques, au bout de quelques semaines, ils arrivent à diminuer les doses et finalement à s’en passer. Idem avec l’alcool. Le fait de partager ces cours avec d’autres victimes, les aide également à rompre avec leurs isolements.

Mila : combien de temps faut-il pour obtenir des résultats ?

Helen Cushing : c’est difficile de donner un laps de temps. Pour que cela soit vraiment efficace, il est nécessaire de pratiquer un peu tous les jours et de façon très progressive. Quand les élèves débutent, souvent, ils ne tiennent pas plus de 15 minutes. Mais, au fil du temps, ils reprennent goût à la vie.

Pour en savoir plus sur Helen, c’est par ici.

Source : http://milaparvati.com/


Mila Parvati SUIVEZ NOTRE ACTIVITE
Facebook - Instagram

CYCLE YOGA DU HEROS


Réussir nos transitions, nous lancer dans l'aventure et accomplir notre quête.

Un programme complet de découverte de soi et d'entraînement du corps, du coeur et de l'esprit.

En savoir plus


ABONNEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER

.

SUIVEZ NOTRE ACTIVITE
Facebook - Instagram





Cycle MBSR

Réduction du stress basée sur la pleine conscience. Un programme de 8 semaines pour réduire le stress et réguler les troubles émotionnels



Supports
Livret de pratique quotidienne
Joie et confiance en soi
Gestion du stress


Tirez votre vidéo inspiration du jour

Tirage de l'oracle





YOGA VISION

Présentation
Cours / Tarifs
Ateliers et séminaires
Formation
Communauté
Contact

66 rue de la Fontaine au Roi
75011 Paris

Tél. : 06 66 55 98 38
contact [AT] yoga-vision.org
www.yoga-vision.org

ABONNEZ VOUS
A NOTRE NEWSLETTER


Pour recevoir les dernières nouvelles, les séminaires et ateliers, les informations de notre blog...

.
SUIVEZ NOTRE ACTIVITE
Facebook - Instagram

             Instagram