top of page
  • yoga-vision

Devenir professeur de yoga : développer confiance en soi et légitimité



La question de la confiance en soi est récurrente chez les nouveaux élèves qui suivent la formation de professeur de yoga. Ils se demandent s'ils seront capables de donner des cours à l'issue de la formation, et envisagent de donner des cours une fois celle-ci terminée. Nous leur assurons à 100 % qu'ils seront capables de donner des cours et qu'ils le feront.


La confiance en soi se nourrit de plein de petits succès. En accumulant des petits succès dans un domaine, on développe nos compétences dans ce domaine et on gagne en confiance en soi. La question est donc : comment aider nos futurs professeurs de yoga à accumuler des petits succès et à avoir confiance en leur capacité à reproduire ces succès dans le futur ? Nous leur donnons donc des tâches à accomplir qui vont nourrir leur confiance en eux. Et ce, en suivant les principes de la pédagogie et de la psychologie ayurvédique, qui stipulent que les énergies et les qualités de notre constitution et de notre personnalité doivent s'exprimer librement, avec des orientations claires, mais sans être contraintes par des normes sociales.


Nous encourageons nos élèves à se lancer dès la première semaine de formation en donnant régulièrement des cours de yoga à leur entourage, que ce soit à des proches, à des collègues ou à des voisins. Au début, il peut s'agir de cours de 10 à 15 minutes, mais petit à petit, ils peuvent augmenter la régularité, la durée et éventuellement le nombre de cours. Certains élèves peuvent même se retrouver au bout de quelques semaines à donner plusieurs cours par semaine. Ainsi, au bout de 6 mois à 1 an, ils savent qu'ils savent faire : ils savent comment construire un cours de yoga, comment développer un enchaînement de postures adapté aux besoins de leurs élèves, comment animer leur cours, comment faire un débriefing et comment s'améliorer. Ils ont donc une grande confiance en leur capacité à continuer et à reproduire cette démarche.


Cependant, deux grandes difficultés peuvent émerger : le sentiment de légitimité et le regard des autres.


En ce qui concerne la légitimité, elle se base évidemment sur l'expérience et les succès. Au début, on n'est pas très légitime, mais l'authenticité qui nourrit cette légitimité vient du fait que les élèves ont envie d'apprendre, de progresser et de transmettre. Ils ont le projet d'être formateurs, et nul ne peut remettre en question l'authenticité de cette démarche. Et leur légitimité vient du fait qu'ils se disent débutants. Ils ne disent pas qu'ils savent déjà. Ils ont ce projet de devenir professeur de yoga, et pour cela, savent qu'ils doivent apprendre, s'entraîner et se préparer. Ils peuvent alors proposer à leur entourage d'être les "cobayes" de leur apprentissage, en toute humilité et sincérité.


La deuxième difficulté qui peut surgir est liée au regard que les autres portent sur les élèves en formation. Beaucoup d'élèves se retrouvent confrontés à des personnes qui n'ont pas nécessairement de projet ou qui sont surpris de voir ces élèves oser quelque chose de nouveau, quelque chose qu'eux-mêmes ne s'autorisent peut-être pas à faire. Les retours de ces personnes peuvent parfois être négatifs : "Non, tu n'y arriveras pas", "Pourquoi est-ce que tu fais ça ? Ça va être compliqué", "Qu'est-ce que tu es ? Es-tu déjà professeur ? Es-tu compétente ?" Ils posent ainsi des questions qui activent les peurs et les doutes chez les élèves.


Pour ne pas être affectés par ces feedbacks, les élèves doivent comprendre que ces réactions ne sont que l'expression des peurs et des doutes de leur interlocuteur. Ils doivent donc revenir à leur propre choix d'apprendre, de faire et de grandir. Et parfois aller chercher le soutien des autres élèves en formation pour retrouver de la clarté.


Il y a une seule limite à cette démarche d'apprentissage basée sur la responsabilité, c'est celle de la sécurité des élèves et du professeur. Et la règle, en particulier dans le yoga, est que l'on ne fait faire que ce que l'on sait faire soi même, et l'on ne transmet que ce que l'on a soi-même expérimenté. On évite ainsi un certain nombre de pratiques qui peuvent être sources d'accidents. L'importance est d'agir dans un cadre de sécurité qui permet à l'élève de ne pas se blesser et au professeur lui-même de ne pas se blesser.


À partir de cette contrainte, la seule directive proposée aux élèves est : "Tracez votre propre chemin et vous réussirez".



Si vous êtes intéressé(e) par l’ayurvéda et le yoga et désirez approfondir vos connaissances et pratiques, nous proposons des formations courtes d’approfondissement du sujet :

- Formation 50 heures - "Ayurvéda yoga alimentation / détox "

- Formation 50 heures - "Yin Yoga et marmas"

- Formation 200 heures - "Classique"


96 vues0 commentaire

コメント


CATEGORIES DU BLOG

ATELIERS DE YOGA ET AYURVEDA

Ashtanga Yoga

SUIVEZ-NOUS

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes nos dernières actualités, ateliers.

Child Pose
bottom of page