L'hiver est le temps vata - Conseils pour un hiver bon et sain




L'hiver est un défi pour beaucoup de gens, surtout lorsque nous avons des niveaux élevés de Vata ou de Kapha dans notre constitution. Selon notre type constitutionnel, nous réagissons différemment au temps et aux saisons et avons donc aussi des goûts et des aversions particuliers en matière de conditions climatiques.


Vata en particulier est mobilisé en hiver et se manifeste sous de multiples facettes : le système immunitaire est affaibli par le froid, le vent et le manque de lumière.


Du point de vue de l'Ayurveda, il existe deux phases d'hiver, chacune caractérisée par des qualités légèrement différentes, le début, et la fin de l’hiver.


Les problèmes typiques du lorsque Vata est élevé sont :


- Être stressé, distrait, oublieux, désorganisé

- Peau sèche

- Indigestion

- Des tensions

- Problèmes de sommeil

- Anxiété, nervosité, agitation intérieure, beaucoup d'inquiétude

- Problèmes articulaires

- Personne frileuse, mains et pieds froids

- Perte de poids non désirée ou difficultés à prendre du poids


Sur le plan psychologique, la sensibilité hivernale de Vata conduit à un désir accru pour les valeurs typiques de Kapha telles que la paix, la sécurité, le plaisir, la communauté et le contentement.


Le début et la fin de l'hiver


Le début de l'hiver (Hemanta Ritu) commence en octobre et se termine juste avant Noël. Pendant ce temps, notre métabolisme (Agni) est très fort car il est entretenu par le contact avec le vent froid.


Même un système digestif habituellement faible est maintenant capable de digérer des aliments lourds. Puisque nous avons naturellement plus d'appétit maintenant, il est particulièrement important d'assurer une alimentation de bonne qualité.

À la fin de l'hiver (Shishima Ritu), la dégradation des tissus corporels s'est arrêtée. L'évolution et l'information dans nos cellules réagissent à la seconde moitié de l'hiver en accumulant des calories pour une sorte de coussin hivernal. A partir de fin décembre environ, le corps accumule Kapha pour se protéger du froid et de l'épuisement et pour renforcer le système immunitaire. C'est pourquoi il est également contre-productif de vouloir jeûner après Noël.


Des massages réguliers à l'huile, des vêtements chauds et suffisamment de boissons chaudes et de nourriture chaude comme les soupes aident à arrêter les influences négatives de la saison froide et rude sur le dosha Vata.

En revanche, déguster un verre de vin rouge à cette période de l'année est parfaitement permis.

En bonne santé avec l'Ayurveda pendant la saison froide


De novembre à février, il est avantageux de réduire les repas et aliments crus, froids, secs et légers.


Les légumineuses, le chou vert et les pommes de terre sont également légers mais ont un effet nourrissant. Tous les légumes d'hiver sont parfaits comme les courges, les patates douces et les plats à base de chou. Ils doivent être préparés en hiver avec suffisamment de ghee, de sel, des épices digestives appropriées et du jus de citron.


Toutes les épices réductrices de Vata et renforçant Agni telles que le Hing, le cumin, le laurier, le gingembre, l'ail cuit et le poivre noir sont très utiles pour une meilleure digestion et pour contrôler Vata.


Tous les aliments nourrissants (gourou) et échauffants (ushna) tels que les noix, les fruits secs, les légumes de saison, les pommes et les poires, le lait, la crème, le riz, l'épeautre, la betterave, les carottes et l'huile de sésame sont très bien tolérés et bénéfiques pour la santé. La volaille et un peu de vin sont également recommandés en hiver à des fins diététiques pour renforcer la substance et le système immunitaire.

132 vues