Conseil pour le printemps – manger sage selon la saison




Comme dans la dernière newsletter, je voudrais revenir sur le sujet de Kapha au printemps et l'étendre et l'approfondir, car il nous accompagnera jusqu'au début de l'été et sera particulièrement perceptible les jours encore froids et plus humides.


Dans le "Charaka Samhita", le manuel ayurvédique classique, l'influence de la nature au printemps est décrite comme suit : "Au printemps, la chaleur du soleil liquéfie le Kapha accumulé dans le corps en hiver à cause des plaintes." Le dosha Kapha a les caractéristiques "froid", "liquide", "lourd" et "dur".


C'est pourquoi, par exemple, de nombreuses personnes ont le nez qui coule et la tête lourde et terne pendant quelques jours au printemps. La fatigue printanière n'est rien de plus que trop de Kapha.

Pour contrecarrer tout inconfort, l'Ayurveda recommande des mesures naturelles, holistiques et réductrices de Kapha à la sortie de l'hiver pour notre nourriture.

Manger léger et renforcer son pouvoir digestif est désormais important.


Petit-déjeuner : Le petit-déjeuner doit être léger, car le feu digestif (Agni) est encore faible le matin. Un petit-déjeuner trop lourd ne peut pas être entièrement digéré par l'organisme. Des métabolites incomplètement digérés se forment, s'accumulent dans le corps au fil du temps et peuvent entraver ses fonctions. Vous trouvez des idées dans mon livre : Mes petites recettes magiques ayurvédiques, p. 57-74.


Prenez soin de votre pouvoir digestif ! Les boissons appropriées pour activer la digestion et le métabolisme le matin comprennent la tisane pour kapha ou l'eau chaude au gingembre avec un peu de citron et de miel. Important : n'ajoutez le miel que lorsque le thé a refroidi en dessous de 40°. Le miel ne doit pas être chauffé car, selon l'Ayurveda, il produit des déchets métaboliques.


Préparation de l'eau au gingembre : Faire bouillir 2-3 tranches de gingembre frais (ou 1/2 cuillère à café de gingembre moulu) dans 1/2-1 litre d'eau et laisser infuser environ 10 minutes, retirer le gingembre. Peut se conserver dans un thermos et se boire tout au long de la journée, puis il renforce particulièrement bien le pouvoir digestif et aide l'organisme à mieux évaluer les aliments et à éliminer les déchets.

Déjeuner : Quelques petits morceaux de gingembre avec un peu de jus de citron et une pincée de sel environ 15 minutes avant le déjeuner soutiennent le pouvoir digestif.

Le repas principal doit être à midi, car c'est à ce moment que le pouvoir digestif est le plus fort, selon la position du soleil. Cette la période ou on digère assez bien les protéines et les crudités comme la salade.

Dîner : Le dîner ne doit pas être pris trop tard, il doit être léger et le plus chaud possible. En plus des soupes de légumes ou de riz, également une soupe légère de haricots mungo à base de haricots mungo jaunes (laisser mijoter environ 3/4 d'heure jusqu'à ce que les haricots mungo se décomposent - ne pas préparer trop épais, sinon il sera plus difficile à digérer). Cette soupe, également connue sous le nom de dal, est également une importante source de protéines pour les végétariens ! Vous pouvez retrouver la recette (soupe de mung dal jaune) en p. 93 dans mon livre : Mes petites recettes magiques ayurvédiques.

100 vues