top of page

Cinq conseils yogiques pour surmonter la déprime saisonnière




A l’automne, le manque de lumière couplé au froid rythme souvent avec un peu de déprime. Mais pas de panique ! Quelques conseils yogiques devraient vite en avoir raison.

Pour les yogis, la nature – entendez par là, la création entière – est gouvernée par trois grandes tendances, gunas : tamas, rajas et satva, symbolisé par les trois piques du trident de Shiva !

Pour transcender l’illusion, il est nécessaire d’aller au delà de ces trois caractéristiques.

Satva se retrouve dans l’aube d’un nouveau jour, les couleurs pâles, le doux, le calme, la quiétude, la légèreté. Le yogi est satvique s’il suit correctement les yamas et les niyamas, la morale du yoga. Il est droit, honnête, il a transcendé l’égoïsme, la colère, la jalousie, la peur, la haine, ainsi que tous les désirs immodérés . Il se montre joyeux et équanime en toutes circonstances. Le début de la journée est satvique, car à ce moment-là la nature est calme. Une nourriture est satvique, si elle nourrit correctement le corps.


Arrive le milieu de la journée, et le rajas prédomine. A midi, l’homme est actif. Un homme rajasique s’inscrit principalement dans l’action. A midi, lorsque le soleil est à son zénith, l’activité prédomine.


Quand arrive le soir, Tamas prend la relève. L’obscurité c’est Tamas… un esprit tamasique est gouverné par la paresse, l’inactivité, la dépression, la déprime, l’anxiété, la tristesse et tend vers la destruction. C’est le « oui mais » opposé à votre bonne volonté que vous entendez lorsque vous donnez un conseil à cet ami qui déprime. L’esprit reste englué dans la négativité. Pour chasser tamas, il est nécessaire d’ajouter du rajas et progressivement du satva. Donc premier conseil :


  • Commencer par agir sur le corps physique : pratiquez des asanas – des postures de yoga et du pranayama – au moins 30 minutes par jour ! Sortez prendre le soleil au moins 30 minutes, même s’il n’y en a pas, marchez, marchez et marchez !

  • Dormez assez, mais pas trop non plus. Un sommeil régulier est la clé de tout. Prenez l’habitude de vous lever tôt et de dormir avant minuit, minimum sept heures et maximum 9.

  • Nourrissez-vous correctement. Une nourriture satvique de préférence ! Ni trop épicée, ni trop salée, ni trop sucré. Végétarienne de préférence. Evitez dans ce cas précis, les aliments trop gras, et trop lourd à digérer. Ils augmentent le tamas dans le corps. Diminuez l’alcool. S’il anesthésie et rend euphorique sur le moment, il déprime à coup sûr le lendemain. Il faut savoir ce que l’on veut.

  • La nourriture passe aussi par une bonne alimentation de l’esprit. Entourez-vous de gens positifs ! Evitez d’alimenter des discussions non constructives. Fuyez les repas devant le JT et les mauvaises nouvelles ! Si vous devez regarder quelques chose à la télévision, préférer toujours une bonne comédie et surtout regardez des histoires qui élèvent l’esprit. Idem pour vos lecture ! Bannissez la violence, et toutes les choses qui vont vous faire cauchemarder la nuit ! Cette culture de la peur paralyse et nous enlève nos moyens !

  • Créer un espace satvique chez vous où vous vous sentirez en parfaite sécurité et harmonie. Sortez l’aspirateur ! Aérer régulièrement les pièces ! Débarrassez-vous du superflu, faite du ménage dans vos tiroirs, nettoyer de fond en comble votre cuisine ! Créer de l’espace ! Allumez des bougies, diffusez de bonnes huiles essentielles ou un bon encens naturel ! L’huile de petit grain de bigarade est recommandée durant cette période.


Mila Parvati

Source : http://milaparvati.com/



92 vues

Posts récents

bottom of page