top of page
  • yoga-vision

L’art du séquençage (Partie 2)



Séquençage traditionnel et moderne


Le yoga traditionnel s’est concentré sur le développement spirituel dans le but de la libération et de l’illumination. Pour purifier l’esprit et le corps et stimuler l’énergie de la kundalini, les maîtres de la pratique du yoga ont travaillé pour que leurs étudiants dynamisent et harmonisent le système énergétique afin d’atteindre les niveaux de conscience les plus élevés.


L’objectif et le public impactent directement sur le contenu de la séquence. Ainsi, la vision de Sivananda et de son disciple direct Vishnudevananda était de partager les bénéfices du yoga avec le plus grand nombre de personnes possible. Sivananda a créé la série de Rishikesh comme routine quotidienne qui réponde à ce but. Desikachar, spécialiste de l’enseignement individuel, souhaitait lui enseigner le yoga principalement en fonction de connaissances ayurvédiques et yoga thérapeutiques adaptées à chaque individu.


Toute une gamme d’écoles de Hatha-yoga et de Vinyasayoga s’appuie sur une structure solide pour leur séquence personnelle, et adapte ensuite la séquence d’exercices pour chaque cours de yoga. Cela met au défi le professeur de yoga d’apprendre et de maîtriser l’art du séquençage. Aucun cours ne ressemble exactement à un autre, chacun est unique et peut être adapté aux élèves, à la situation et au sujet.

Les constantes dans le séquençage


Cependant, tous les styles de yoga partagent certaines règles pour le séquençage en tant que base artistique. Ces règles dérivent naturellement de nos fonctionnements mentaux et physiques.

  • Il est toujours nécessaire de mobiliser la colonne vertébrale dans toutes les directions. C’est essentiel à la santé de notre système musculo-squelettique et de son système nerveux, bases de tous les autres systèmes du corps.

  • Il faut aussi un équilibre entre postures debout, postures assises, position abdominale et couchée. Cela peut varier considérablement en fonction du public cible, du jour, de la saison et du climat.

  • Une phase d’échauffement appropriée est essentielle au début de la pratique. Et si la salutation au soleil est difficile à un groupe cible spécifique, tel que pour les aînés aux prises avec des difficultés physiques, il existe de nombreuses autres façons de s’échauffer au début de la pratique du yoga. Un pranayama échauffant peut être très utile.

  • Un pranayama apaisant à la fin de la pratique du yoga aide souvent à préparer les étudiants à la méditation et à savasana.


Les possibilités sont infinies. Le professeur de yoga doit seulement comprendre pourquoi il fait quelque chose et dans quel but il est utile. Il est également classique que vers la fin du cours de yoga, la pratique se calme pour préparer le système nerveux à Savasana. Cela ne doit en aucun cas être manqué dans un cours de yoga. Non seulement parce qu’il s’agit d’une méditation et d’une profonde relaxation, mais aussi parce qu’il garantit l’équilibre énergétique et donc le plein bénéfice de la pratique antérieure du yoga. La question du «bon au début, bon au milieu et bon à la fin» est également essentielle. Quelle structure, quelle intention, quels rituels dois-je donner à mon cours de yoga, de telle sorte que je conduise harmonieusement l’énergie du début à la fin, sans avoir à tout terminer rapidement, car il ne reste plus de temps?


Desikachar nous propose un petit aperçu des règles importantes du séquençage :

« Il est important de structurer une pratique de yoga d’une façon intelligente et organisée. Quand on pratique les asanas, on a un point de départ, comme pour toute autre activité. Ce point de départ, c’est la condition dans laquelle on se trouve et que l’on découvre par une investigation. A partir de là, on progresse graduellement, c’est-à-dire qu’on se prépare en s’échauffant, en introduisant un rythme respiratoire approprié, etc. On gravit lentement jusqu’au sommet de la pratique et ensuite on redescend graduellement… Il faut toujours avancer progressivement dans le yoga. »1


1 T.K.V. Desikachar : Le yoga un éveil spirituel, page 64 – 66




LECTURES

Mark Stephens – L’enseignement du yoga – Tome 1 – Appendice D3, page 366

Mark Stephens – L’enseignement du yoga – Tome 2 – Comment organiser le séquencage d’un cours



85 vues0 commentaire

Comments


CATEGORIES DU BLOG

ATELIERS DE YOGA ET AYURVEDA

Ashtanga Yoga

SUIVEZ-NOUS

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes nos dernières actualités, ateliers.

Child Pose
bottom of page