Ayurvéda Yoga : Une interdépendance entre corps et esprit



Dans la médecine des trois Doshas, le corps influence l’esprit et inversement. Le corps et l’esprit sont envisagés ensemble. Le corps physique est traité par la pratique du yoga et par la nourriture, mais le corps émotionnel est également soutenu par le corps physique et par l’esprit. Tout fonctionne en interdépendance.


Nous pouvons observer les caractéristiques de notre corps qui se reflètent dans l’esprit. En effet, chaque Dosha correspond à certaines émotions bien spécifiques. Par exemple, la constitution Vata est par nature positive et enthousiaste, mais dans un état de déséquilibre, les émotions comme les soucis et les peurs vont prendre l’ascendant sur l’enthousiasme naturel.

Pour discerner le Dosha dominant dans notre Prakriti, nous sommes invités à observer les caractéristiques du corps : stature, poids, métabolisme, fonctionnement personnel, système digestif… (voir Test p. 51). Quelle est l’émotion dominante ? En recueillant l’ensemble de ces éléments, nous aurons une image globale de la constitution.


Comprendre comment nous fonctionnons, à travers les cinq éléments qui se reflètent dans notre corps et l’équilibre des différents Doshas, nous permet aussi de mieux comprendre les autres, de devenir plus responsables et tolérants et de faire preuve de davantage de discernement.


Dans chaque Dosha coexistent des forces et des faiblesses. Mais dans la mesure où les possibilités de rééquilibrage existent, cela n’est pas problématique. À l’instar de l’art du Feng Shui pour l’habitat, qui peut compenser des pertes énergétiques dans une pièce de la maison, nous pouvons agir sur le corps et sur les Doshas grâce à l’Ayurvéda Yoga. Il est ainsi possible de rééquilibrer le corps et de mettre en place les conditions favorables pour une nouvelle harmonie.


Extrait du livre "Yoga et Ayurvéda : le grand livre" de Ricarda Langevin et Nathalie Ferron aux éditions Leduc

https://www.ayurveda-yoga.org/

98 vues

Posts récents